Dans les médias

Dans les médias

Avis de non-responsabilité : L’IIPE ne peut garantir l’exactitude des informations contenues dans ces articles.
Les liens hypertexte vers d’autres sites web n’impliquent ni la responsabilité, ni l’approbation des informations figurant dans ces sites web.

11-20 of 1833 results

  • Newspaper

    Lancement d'un guide pour lutter contre le harcèlement sexuel dans les universités

    Maroc

    Press

    - Morocco World News

    Le Collectif 490, groupe militant féministe marocain, a dévoilé un nouveau guide numérique conçu pour lutter contre l’omniprésence du harcèlement sexuel auquel sont confrontées les étudiantes dans les universités du pays. Ce guide fait suite à une étude alarmante réalisée en 2019 par le Haut Commissariat au Plan du Maroc, qui a révélé qu’une femme sur cinq avait subi des violences pendant ses études.

  • Newspaper

    Une université élabore ses premières règles d'intégrité académique

    Viet Nam

    Press

    - Viet Nam News

    L'université des sciences et technologies de Hanoi a introduit des règles détaillées sur l'intégrité académique. Ces règles s'appliquent à tous les membres de la communauté universitaire, y compris le personnel, les enseignants et les étudiants. La décision 12160/QD-DHBK met en avant l'importance de respecter les idées d'autrui, d'éviter le plagiat et d'adhérer à des normes éthiques dans la recherche scientifique. Elle interdit l'achat et la vente de résultats de recherche ainsi que l'abus de pouvoir ou de ressources en vue d'obtenir des avantages déloyaux dans le cadre de travaux de recherche. L'université applique également ces normes d'intégrité pour les collaborations en recherche et en formation, en veillant au respect des accords sur les droits de propriété intellectuelle.

  • Newspaper

    Universités privées : appel à plus de transparence dans les financements

    Allemagne

    Press

    Science Business - University World News

    En Allemagne, le nombre d'universités privées a doublé au cours des deux dernières décennies, pour atteindre le nombre de 115, et le nombre d'étudiants a quadruplé. Ces établissements sont financés par diverses sources, notamment des entreprises et des fonds familiaux. Bien que les universités affirment que leur indépendance académique reste intacte, des craintes liées à la transparence se font entendre. Transparency International met en garde contre l'influence potentielle des entreprises sur la recherche par le biais de financements, et exige une plus grande transparence pour préserver l'intégrité académique.

  • Newspaper

    Un nouveau projet de loi sur la recherche en santé pour répondre aux enjeux du financement et des données

    Zimbabwe

    Press

    Clemence Manyukwe - Univeristy World News

    Le Zimbabwe est en train d'élaborer une nouvelle législation sur la recherche médicale afin de moderniser son approche de la recherche en santé. Cette initiative vise à résoudre les problèmes liés à des lois obsolètes, au manque de transparence des données et à la dépendance à l'égard des financements étrangers. En encourageant les initiatives de recherche locales et les collaborations entre le monde universitaire et l'industrie, le Zimbabwe souhaite renforcer sa capacité de recherche médicale et d'innovation, en s'alignant sur les priorités nationales et en progressant vers les objectifs de sa Vision 2030.

  • Newspaper

    Le nouveau gouvernement s'efforce de mettre fin à la corruption systémique qui affecte l’enseignement supérieur

    Pologne

    Press

    Wojciech Kosc - University World News

    Le gouvernement polonais a pris des mesures pour lutter contre la corruption au sein du Centre national pour la recherche et le développement (NCBiR), notamment en renforçant la surveillance exercée par le ministère des Sciences et de l'Enseignement supérieur. Des cas de mauvaise utilisation des fonds et des irrégularités dans l'attribution des subventions ont donné lieu à des enquêtes et ont conduit à des changements dans le fonctionnement du NCBiR. En outre, des efforts sont en cours pour assurer un financement transparent et équitable des universités, avec des plans visant à augmenter le financement pour les sciences et l'enseignement supérieur.

  • Newspaper

    Le logiciel affirme que mon élève a triché en utilisant l'IA. Il dit qu'il est innocent. Qui dois-je croire ?

    Royaume Uni

    Press

    Robert Topinka - The Guardian

    Alors que l'engouement pour ChatGPT était à son comble au printemps 2023, les éducateurs s’interrogent sur le risque que les étudiants s’appuient trop l’IA pour leurs travaux. Les universités ont réagi en mettant en place des logiciels de détection comme Turnitin, afin d'identifier les contenus générés par l'IA. Mais cela a créé des dilemmes pour les enseignants, notamment lors d’un cas où la dissertation d'un étudiant talentueux a été signalée comme étant « générée à 100 % par l'IA ». L'étudiant a clamé son innocence, invoquant l'utilisation d'un logiciel approuvé par l'université pour la vérification de la grammaire et de l'orthographe, qui avait recours de manière limitée à l'IA

  • Newspaper

    Justice accélérée : des universités révisent leurs politiques d'intégrité académique face à la hausse de l'utilisation abusive de l'IA

    Hong Kong Chine

    Press

    Salman Akhtar - BNN Breaking

    Alors que les manquements à l'intégrité académique ont augmenté de 313 %, des universités modifient leurs politiques pour faire face à l'utilisation abusive de l'intelligence artificielle (IA). Ces changements comprennent la baisse du recours aux commissions disciplinaires et l'accélération de la résolution des cas, afin de préserver la confiance et la redevabilité tout en s'adaptant aux défis technologiques. En dépit des inquiétudes au sujet de l'équité, les universités soulignent leur engagement à respecter les droits à une procédure régulière. Les modifications du code d'honneur qui ont été approuvées autorisent le contrôle par un surveillant, ce qui témoigne des efforts déployés pour résoudre les problèmes d'intégrité.

  • Newspaper

    Le secrétaire du cabinet pour l’Éducation, demande des comptes aux enseignants au sujet des « candidats fantômes »

    Kenya

    Press

    Lewis Nyaundi - The Standard

    Le secrétaire du cabinet pour l'Éducation s'est inquiété du fait que les chefs d'établissement pouvaient gonfler le nombre de candidats aux examens nationaux au Kenya. Des questions similaires ont été soulevées lors de l'examen du Kenya Certificate of Primary Education (KCPE) de 2023, où 9 354 étudiants se sont inscrits mais n'ont pas passé l'examen. Pour endiguer ce phénomène de « candidats fantômes », l'inscription au KCSE se fera cette année sur la base des données du système national d'information sur la gestion de l'éducation.

  • Newspaper

    La Commission des subventions universitaires recommande une politique nationale sur le plagiat

    Pakistan

    Press

    Mamun Abdullah - Dhaka Tribune

    La Commission des subventions universitaires (University Grants Commission, UGC) plaide en faveur d'une politique nationale sur le plagiat afin de défendre l'intégrité académique et de dissuader le plagiat. Le 49e rapport annuel de la Commission pour 2022 souligne la nécessité d'une telle politique, compte tenu du manque d'outils efficaces pour détecter le plagiat dans la recherche au Bangladesh et de l'absence de politique contre le plagiat dans les universités bangladaises. L'UGC propose également des « viviers de vice-chanceliers » pour garantir la transparence des nominations des vice-chanceliers, des pro-vice-chanceliers et des trésoriers dans les universités publiques et privées.

  • Newspaper

    Tollé au sujet des étudiants étrangers admis avec des notes inférieures

    Royaume Uni

    Press

    Nic Mitchell - University World News

    Des universités britanniques et des prestataires privés sont accusés d'avoir accepté des étudiants étrangers sur la base de critères plus souples que ceux de leurs homologues britanniques. Cette situation a suscité des questionnements sur l'équité et la transparence des pratiques d'admission, les étudiants étrangers payant parfois jusqu'à 38 000 livres sterling (48 000 dollars) de frais de scolarité, contre 9 250 livres sterling (11 700 dollars) au maximum pour les étudiants britanniques. La controverse met en lumière les problématiques liées aux parcours tels que les « International Year programs » et au rôle des agents dans le recrutement. Des appels se sont fait entendre en faveur d'approches plus éthiques et d'un contrôle plus rigoureux du recrutement des étudiants étrangers.

Restez informés

Inscrivez-vous au buletin ETICO pour recevoir les dernières actualités

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation