Données ouvertes sur l'école

Les données ouvertes sur l'école sont un outil puissant de promotion du contrôle citoyen sur le transfert et l’utilisation des ressources financières, matérielles et humaines. La publication de ces données permet aux utilisateurs du système de mieux connaître leurs droits et de les défendre.

L’IIPE a récemment mené un projet de recherche sur l’utilisation des données ouvertes, et en particulier les tableaux de bord des écoles, en vue d’encourager la transparence et la redevabilité dans les établissements scolaires.

Lorsqu’elles sont concluantes, les initiatives relatives aux données ouvertes mobilisent les parties prenantes en leur donnant la motivation et les moyens d’apporter des changements bénéfiques dans leur système éducatif et d’avoir des effets positifs sur le niveau de transparence et de redevabilité. L’Institut a analysé plusieurs modèles de tableaux de bord des écoles pour déterminer les conditions de leur réussite.

Le projet, qui a duré quatre ans, a consisté à réaliser des analyses de dossier, des recherches sur le terrain et des enquêtes et a réuni des fonctionnaires, des acteurs scolaires et la société civile. Les activités menées sont les suivantes :

  • Une analyse de dossier à l’échelle mondiale de 14 initiatives de tableaux de bord des écoles, et deux documents régionaux de haut niveau sur les tableaux de bord des écoles en Afrique subsaharienne et en Amérique latine
  • Une visite d’étude en Australie, où des décideurs et des hauts fonctionnaires de l’éducation de sept pays de la région Asie et Pacifique ont été invités à réfléchir aux enseignements à tirer de l’initiative sur les données ouvertes My School s’agissant d’améliorer la transparence et la redevabilité grâce à l’accès public aux données ouvertes
  • Six études de cas sur l’Asie et le Pacifique, axées sur l’utilisation propre à chaque pays des tableaux de bord d’écoles primaires et secondaires (sous l’impulsion des gouvernements ou des citoyens) pour créer un système éducatif plus transparent et plus responsable. Elles analysent plusieurs variables, comme le type de données à disposition, le niveau d’accessibilité des données et leur utilisation par les différentes parties prenantes, tout en s’inspirant d’une enquête menée auprès d’environ 250 acteurs scolaires dans chaque étude de pays.

Consultez les études de cas ici :

Étude de cas sur l'Australie

Étude de cas sur le Bangladesh

Étude de cas sur l'Inde                 

Étude de cas sur l'Indonésie

Étude de cas sur le Pakistan      

Étude de cas sur les Philippines

Forum politique à Manille

Un Forum politique international à Manille, organisé en collaboration avec le ministère de l’Éducation des Philippines, qui a eu lieu du 24 au 26 janvier 2018. Le Forum a réuni des chercheurs et des décideurs nationaux ainsi que des représentants de la société civile venus de 15 pays du monde entier.

Forum politique international de l'IIPE 2018 à Manille, Philipines

Télécharger l'ouvrage ici

Les principaux résultats et conclusions du projet de recherche de l’IIPE sont à retrouver dans la publication Données ouvertes sur l'école : ce que les planificateurs doivent savoir.
Cinq questions essentielles sont abordées, depuis le choix du contenu et du format de ces données, jusqu’à leur utilisation en vue d’une meilleure redevabilité, en passant par les risques inhérents. Ces questions sont illustrées à partir de cas concrets et de leçons tirées dans une cinquantaine de pays – de l’Australie à la Zambie – et de plusieurs centaines d’entretiens avec des acteurs de la communauté scolaire.
L’auteur affirme que les décideurs et les planificateurs de l’éducation doivent s’affranchir d’une vision purement administrative pour privilégier une approche centrée sur le citoyen, en tirant les leçons de l’expérience de la société civile dans ce domaine. Globalement, l’ouvrage prouve qu’en suscitant des attentes et des espoirs, les données ouvertes sur l'école pourraient induire de profonds changements dans les dynamiques de pouvoir à l’œuvre dans le secteur de l’éducation.

Les résultats de ce projet ont également servi à produire des directives à l’intention des planificateurs et des décideurs de l’éducation. Publiées en 2021, Developing open school data policies: basic principles (Élaborer des politiques relatives aux données ouvertes sur les écoles : grands principes), définit huit grands principes, parmi lesquels : considérer les données ouvertes sur les écoles comme un bien public qui repose sur les systèmes d’information en place, privilégier les données susceptibles de catalyser des évolutions bénéfiques, et gérer en amont les risques qui se posent sur le plan éthique.

Pour toute demande, veuillez contacter Muriel Poisson

Dans les médias

21.07.2022

Dans les médias

Étudiants algériens escroqués : des peines de prison pour les fraudeurs

Par Azzeddine Bensouiah - University World News

21.07.2022

Dans les médias

Voler les écrits des autres est devenu plus difficile

Par Brian Blum - Isreael21c

Restez informés

S'abonner au bulletin ETICO

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation