Page de recherche

Page de recherche

Avis de non-responsabilité : L’IIPE ne peut garantir l’exactitude des informations contenues dans ces articles.
Les liens hypertexte vers d’autres sites web n’impliquent ni la responsabilité, ni l’approbation des informations figurant dans ces sites web.

1-10 of 37 results

  • Journée anti-corruption : comment développer les capacités des pays à lutter contre la corruption dans l'éducation

    News

    L'IIPE a formé plus de 2 200 personnes dans le domaine de la transparence, de la responsabilité et des mesures de lutte contre la corruption dans l'éducation depuis 2003. Du 4 au 6 octobre 2018, l'Institut a organisé, en collaboration avec NEPC, un nouveau cours régional sur ce thème à Tbilissi pour des équipes nationales d'Azerbaïdjan, Croatie, Estonie, Géorgie, Moldavie et Mongolie.

  • Newspaper

    Deux pseudo-enseignants comparaissent pour avoir falsifié leurs qualifications

    Afrique du Sud

    - News 24

    Deux enseignants viennent d’être arrêtés après avoir sévi respectivement huit et deux ans à la Seme Secondary School, alors qu’ils avaient été embauchés sur la foi de documents falsifiés. Pour le ministère de l’Éducation de Mpumalanga, la perte globale s’élèverait à plus de 2,4 millions de rands. Les autorités auraient commencé à avoir des doutes dès 2017, demandant aux deux enseignants de présenter à nouveau leurs dossiers. Les deux contrevenants seront à nouveau entendus par le tribunal régional de Volkrust le 6 février prochain.

  • Porte Alegre

    Gouvernement ouvert dans l’éducation : ce que les villes ont à nous apprendre

    News

    Pour la Lettre de l’IIPE, Muriel Poisson revient sur un nouveau projet de recherche de l’IIPE consacré à ce que les villes du monde entier peuvent nous apprendre sur la manière de promouvoir un gouvernement ouvert dans l’éducation.

  • Newspaper

    Les étudiants fantômes, le nouveau cauchemar de l’Obec

    Thaïlande

    King-Oua Laohong & Dumrongkiat Mala - Bangok Post

    Le directeur du bureau anticorruption Public Area 3 a indiqué que dix nouveaux établissements du nord-est du pays comptaient parmi leurs effectifs des élèves aux diplômes contrefaits, a priori pour faciliter le transfert des directeurs vers des écoles de moyenne et grande taille de bonne réputation auxquelles les parents sont prêts à verser des pots-de-vin pour faire admettre leurs enfants. Cette enquête fait suite à des investigations menées au sein de la Kham Sakae Saeng School, à Nakhon Ratchasima, dont le nouveau directeur a trouvé une liste de 196 élèves fantômes suspectés d’avoir été ajoutés pour toucher plus de subventions du gouvernement.

  • Newspaper

    Somaliland : 954 enseignants temporaires présents dans la paie des fonctionnaires

    Somalie

    - Mena Fm

    De hauts responsables du gouvernement ont assisté à une cérémonie ostentatoire organisée par le président, mardi dernier, où ce dernier a ordonné l’intégration dans les postes permanents du ministère de 954 enseignants travaillant dans 1 081 écoles, avec effet immédiat. Début octobre, la Somaliland Civil Service Commission (SCSC) a identifié 1 626 employés fantômes sur un effectif de 6 448. Parmi eux, 954 figuraient dans les livres de paie du ministère de l’Éducation, sans postes correspondants. Ni le gouvernement ni la SCSC n’ont engagé de poursuites pour détournement massif de fonds publics.

  • Newspaper

    Lutte anti-corruption : à quand des enquêtes dans les universités ?

    Kenya

    Gilbert Nakweya - University World News

    Pour l’ancien président de l’University Academic Staff Union (UASU), le gouvernement rechignerait à lutter contre la corruption dans les établissements supérieurs publics du Kenya, pourtant touchés par de multiples formes de corruption. Jusqu’encore récemment, les autorités ne voyaient pas vu l’intérêt d’organiser des audits dans les universités et la plupart des établissements ne tenaient pas de registres sur l’état des recettes et des dépenses. En outre, l’absence de responsabilité des vice-recteurs entraînait un ancrage profond de la corruption.

  • Promouvoir la responsabilité par l’information : la contribution des données ouvertes sur les écoles

    News

    Six études de cas menées en Asie et dans le Pacifique analysent la manière dont les données ouvertes sur les écoles peuvent améliorer la transparence et la responsabilité au sein des systèmes éducatifs.

  • Newspaper

    Le président Museveni renvoie six cadres du ministère de l’Éducation, pour corruption

    Ouganda

    Stephen Kafeero - All Africa

    Six hauts responsables du ministère de l’Éducation ont été relevés de leurs fonctions dans le cadre d’une affaire de corruption de grande ampleur qui dure depuis plus de 20 ans, sur fond d’abus de pouvoir, de marchés bidons et de détournement de fonds publics. Le président a également ordonné le « démantèlement avec effet immédiat » du comité des contrats, rattaché au même ministère, pour « mauvaise gestion du processus de passation de marchés dans certaines écoles primaires d’Ouganda dépendant du ministère de l’Éducation et des sports ».

  • Tbilisi

    Évaluation des risques de corruption dans le secteur de l’enseignement supérieur géorgien

    News

    À la suite d’une évaluation des risques de corruption, l’IIPE-UNESCO a publié une série de recommandations destinées à améliorer le financement, la gestion et les admissions dans l’enseignement supérieur en Géorgie.

  • Newspaper

    La police enquête sur des allégations de fraude chez 3aaa Apprenticeships

    Rupert Neate - University World News

    Le cabinet de formation 3aaa Apprenticeships, financé sur fonds publics, vient d’être placé sous administration judiciaire, le ministère de l’Éducation ayant suspendu tous ses versements à la suite de l’enquête pour fraude engagée par la police. Les 4 500 apprentis inscrits ignorent ce qu’il va advenir d’eux. L’an dernier, le ministère a attribué plus de 31 millions de livres sterling au cabinet pour financer des stages et des formations pour adultes.

Restez informés

S'abonner au bulletin ETICO

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation