Gouvernement ouvert dans l'éducation: les comités de gestion scolaire en Afrique subsaharienne

Auteur(s) : Dupain, Jonathan; Poisson, Muriel

Organisation : Association fédérative des consultants et experts de la coopération internationale, AFECTI

Editeur : Angoulins (France), AFECTI, 2021

Pages :

74 p.

Les comités de gestion des écoles (COGES) constituent une rupture importante dans le fonctionnement du service éducatif en Afrique subsaharienne. Introduisant un nouveau paradigme selon lequel la gouvernance des écoles est partagée entre l’ensemble des parties prenantes (notamment les parents), ils bouleversent les légitimités établies – les professionnels pouvant y être minoritaires.

Cette revue approfondie de la littérature met en évidence la coexistence d’une approche libérale, ouvrant la gouvernance de l’école à la communauté, et d’une approche plus encadrée, organisant l’équilibre entre les acteurs. Elle souligne la difficile articulation des COGES avec les associations de parents d’élèves, le manque d’expertise de leurs membres, l’absence de représentation des plus défavorisés et un défaut de redevabilité des COGES eux-mêmes.

L’auteur conclut par une série de recommandations, parmi lesquelles : privilégier des COGES structurés ; rappeler que les COGES ne doivent pas être des instruments de collecte d’argent auprès des parents ; favoriser l’accès des membres des COGES à une information claire ; valoriser l’échange d’expériences entre COGES, ainsi que la constitution de fédérations locales de COGES.

  • Accès à l'information, Données ouvertes, Responsabilité, Participation communautaire, Gestion de l'éducation, Administration locale
  • Afrique