TuringCerts combat la fraude en validant les certificats grâce à la blockchain

Auteur(s) :

La startup taïwanaise TuringChain propose aux établissements d’éducation, aux étudiants et aux entreprises une nouvelle méthode de certification et d’authentification qui repose sur sa solution blockchain TuringCerts. Selon son PDG, un quart des données disponibles sur LinkedIn sont fausses ou exagérées, avec 27 % des diplômes cités achetables en ligne. TuringCerts crée un portefeuille électronique anti-contrefaçon pour les étudiants tandis que les établissements d’éducation reçoivent un cache numérique pour la délivrance des certificats. TuringCerts utilise un système d’identification intelligente et protège les certificats numériques de toute manipulation.