Première enquête du Groupe de travail du ministère de l’Éducation contre les abus sexuels

Aimee Chung
University World News
La semaine dernière, à la suite d’une pétition déposée par une dizaine d’étudiants dénonçant des inconduites sexuelles envers des étudiantes et des cas de violence à l’encontre des étudiants, le ministère de l’Éducation de la Corée du Sud et la police de Séoul ont lancé une enquête dans l’une des universités de la ville. C’est la première intervention du Groupe de travail du ministère de l’Éducation contre les abus sexuels, institué en février. Pour le directeur général d’un syndicat national des étudiants diplômés, « les enseignants exercent une autorité bien trop grande sur leurs étudiants. C’est difficile de changer de professeur superviseur ou de le confronter parce que c’est lui qui détient toutes les clés, pour soutenir une thèse, obtenir une bourse d’étude ou avoir un poste d’assistant. »

First investigation by education Sexual Abuse Task Force

Aimee Chung
University World News
South Korea’s education ministry and Seoul police have begun an investigation into a college in the capital last week following a petition by dozens of students revealing sexual misconduct against female students and violence against male students. It is the first investigation by the education ministry’s Sexual Abuse Task Force, which was launched in February. According to the executive director of a nationwide union for postgraduate students "Professors wield too much authority over their students. It is difficult to change or confront the student's supervising professor as they have influence over the student's thesis and their eligibility for scholarships as well as assistant jobs."

Estudiantes extranjeros culpados del fuerte aumento de fraude estudiantil

Jan Petter Myklebust
University World News
Según las cifras publicadas por el ministerio de ciencias y educación superior, ha habido un aumento considerable en el número de estudiantes usando una dirección falsa mientras viven en sus casas, con el objetivo de reclamar un porcentaje mayor de costos de alojamiento. Y más de tres cuartos de los que han sido pillados, son estudiantes extranjeros. En el 2015, solo 6 estudiantes fueron identificados con direcciones falsas, y durante los primeros 10 meses del 2017, el número subió a 66. De estos, 50 eran inmigrantes o hijos de inmigrantes, mientras que 16 eran ciudadanos daneses, indicó el ministerio.

Les étudiants étrangers accusés d’aggraver la fraude universitaire

Jan Petter Myklebust
University World News
Selon les derniers chiffres publiés par le ministère danois de l’Enseignement supérieur et de la science, le nombre d’étudiants utilisant une fausse adresse alors qu’ils vivent toujours chez eux dans le but de déclarer un coût de la vie supérieur a été multiplié par dix – et plus des trois quarts des contrevenants sont des étudiants étrangers. Seuls six étudiants ayant déclaré une fausse adresse avaient été identifiés en 2015, contre 66 pour les dix premiers mois de l’année 2017. Parmi eux, 50 étaient, soit des immigrants, soit des enfants d’immigrants, et 16 des ressortissants du pays a précisé le ministère.

Foreign students blamed for steep rise in student fraud

Jan Petter Myklebust
University World News
There has been a tenfold increase in the number of students using a false alternative address while living at home to claim for a higher rate of living costs, according to figures released by the ministry of higher education and science, and more than three-quarters of those caught cheating were international students. In 2015 only six students were identified as having cheated with regard to the address provided; and for the first 10 months of 2017 the number was 66. Of these, 50 were either immigrants or children of immigrants, while 16 were Danish citizens, the ministry indicated.

Nuevo ministerio de becas es objeto de críticas

Kudzai Mashininga
University World News
Académicos, sindicatos estudiantiles y partidos opuestos han condenado el nuevo ministerio de Becas Nacionales, creado por el presidente de Zimbabue – a pesar de los continuos problemas económicos que enfrenta el país. El nombramiento del ministerio con todos sus derechos preparará el camino para las asignaciones presupuestarias del presupuesto del 2018 que se presentará ante el parlamento antes de finalizar el año. Críticos han dicho que el ministerio de becas no era necesario y que su creación fue un intento del presidente y su partido ZANU-PF para crear “nuevos trabajos para los chicos”.

Le nouveau ministère pour l’attribution de bourses sous le feu des critiques

Kudzai Mashininga
University World News
Universitaires, syndicats étudiants et partis d’opposition sont vent debout contre la décision du président du Zimbabwe de créer un nouveau ministère, chargé d’attribuer les bourses à l’échelle du pays, alors même que le pays est en plein marasme économique. La création d’un ministère de plein droit entraîne l’ouverture de nouvelles lignes budgétaires, sachant que le budget 2018 doit être soumis au parlement avant la fin de l’année. Pour ses détracteurs, ce nouveau ministère est inutile et sa création s’inscrit dans une tentative du président et de son parti, la ZANU-PF, de créer de « nouveaux emplois pour leurs affidés ».

Critics take aim at new scholarships ministry

Kudzai Mashininga
University World News
Academics, student unions and opposition parties have condemned the creation by Zimbabwean President of a new ministry – of National Scholarships – against the backdrop of the country’s ongoing economic woes. The appointment of a fully-fledged ministry will pave the way for budgetary allocations in the 2018 budget expected to be tabled in parliament before the end of the year. Critics have said that said the ministry of scholarships was not necessary and that the creation of a new ministry was an attempt by the president and his party ZANU-PF to create “new jobs for the boys”.

Un estudiante falsificó sus diplomas para obtener beca

Le Figaro
El martes 3 de octubre, un joven de 23 años de edad, viviendo cerca de Lyon, fue arrestado en la mañana, por tratar de engañar al sistema de becas de educación superior. Durante el año escolar del 2016-17, el joven había recibido dinero del gobierno basado en las declaraciones que dio. El problema fue que el estudiante falsificó el documento de la matrícula universitaria, y Crous, quien maneja las becas estudiantiles, se dio cuenta.

L'étudiant falsifiait ses diplômes pour obtenir une bourse

Le Figaro
Un jeune homme de 23 ans, résidant à quelques encablures de Lyon, a été interpellé mardi 3 octobre au matin pour avoir tenté de berner le système de bourses de l'enseignement supérieur. Le jeune homme profitait durant l'année scolaire 2016-2017 d'une rémunération liée à l'établissement qu'il prétendait fréquenter et aux conditions qu'il avait déclarées. Problème, l'étudiant avait falsifié son document d'inscription à l'université, et le Crous, qui gère les bourses étudiantes, a fini par s'en rendre compte.
Subscribe to RSS - Bourses d'études