1-10 of 11 results

  • Newspaper

    Plagiat, vol, appropriation de thèses

    France

    Alice Raybaud - Le Monde

    Quand une doctorante a dénoncé le vol de son travail, on lui a fait comprendre que cela faisait partie du jeu. Un thésard sur cinq est confronté à cette pratique dans le milieu universitaire. Selon une enquête menée en ligne auprès de 1 800 doctorants et jeunes docteurs, 21 % des répondants disent avoir vu une tierce personne s’attribuer le fruit de leurs travaux. Inquiets des répercussions sur leur future carrière, beaucoup de doctorants choisissent de taire ces abus.

  • Newspaper

    Plusieurs universités s’engagent à mettre fin aux accords de confidentialité "contraires à l’éthique"

    Royaume Uni

    Sky News - University World News

    Six vice-chanceliers d’universités britanniques, notamment l’université de Cambridge, celle d’Exeter et UCL, ont signé un pacte qui engage les établissements à ne plus avoir recours à des accords de confidentialité juridiquement contraignants contre les étudiants et le personnel qui signalent des faits de harcèlement sexuel. Le ministre de l’Enseignement supérieur a déclaré que les universités devaient mettre fin à l’utilisation de ces accords qui "achètent le silence des victimes" dans les cas d’inconduite sexuelle.

  • Newspaper

    Les autorités de réglementation des universités vont sanctionner les cours de "mauvaise qualité"

    Royaume Uni

    The Guardian - University World News

    L’Office for Students (OfS) a publié une circulaire détaillant les résultats minimaux acceptables en matière de taux d’abandon des étudiants, de réussite aux cours et d’emploi des diplômés, que les universités devront atteindre pour éviter une enquête plus approfondie. Selon l’OfS, plus de 60 000 étudiants suivant des cours de premier cycle universitaire à temps plein en Angleterre sont actuellement inscrits dans des établissements qui pourraient être sanctionnés pour leur faible performance et leur mauvais rapport qualité-prix.

  • Newspaper

    Victoire au tribunal d’un professeur retraité qui s’opposait au géant des bases de données universitaires

    Chine

    Yojana Sharma - University World News

    La vaste base de données de revues universitaires, de journaux et d’articles de recherche, China National Knowledge Infrastructure (CNKI), a perdu une bataille juridique sur la violation des droits d’auteur après qu’un professeur d’histoire économique à la retraite l’a accusée de télécharger plus de 160 de ses articles sans autorisation ni rémunération. Le tribunal de la propriété intellectuelle de Pékin a contraint la plateforme universitaire à retirer les articles et à lui verser une compensation de plus de 700 000 yuans (110 000 de dollars US).

  • Newspaper

    Le retrait de doctorats d’institutions basées aux États-Unis suscite l’indignation

    Rwanda, Etats-Unis

    Jean d’Amour Mbonyinshuti - University World News

    Après l’arrestation d’un maître de conférences de l’Université de Kigali, accusé d’avoir falsifié des documents universitaires, le Conseil de l’enseignement supérieur (CES) du Rwanda a décidé de ne plus reconnaître les diplômes de doctorat obtenus auprès de l’Atlantic International University des États-Unis. En effet, bien que l’université dispose d’une accréditation d’une agence éducative internationale indépendante basée au Royaume-Uni, celle-ci n’est pas jugée valable par le CES car il ne s’agit pas d’une agence gouvernementale chargée de l’accréditation au Royaume-Uni ou ailleurs.

  • Newspaper

    Les scandales suscitent un débat sur la réforme des universités privées

    Japon

    Suvendrini Kakuchi - University World News

    Des réformes sont nécessaires pour rendre plus transparente la gestion des universités privées qui représentent 80 % des étudiants du pays. La proposition de réforme du ministère de l’Éducation, en attente de délibération, renforcerait les pouvoirs du conseil d’administration chargé des décisions clés en matière de gestion universitaire et qui, selon les propositions du gouvernement, ne sera composé que de personnes extérieures. Il s’agit d’un changement majeur par rapport au rôle actuel du conseil, qui f la dissimulation des mauvaises pratiques.

  • Newspaper

    Appel à la répression des services de tricherie pour les étudiants

    Australie

    The Sydney Morning Herald - University World News

    Les services de tricherie académique en ligne proposant la rédaction de devoirs pour moins de 100 dollars australiens ciblent les étudiants internationaux qui suivent des formations professionnelles dans des universités privées en Australie, notamment celles suivies à distance. Conformément à la loi promulguée en septembre 2020, les prestataires condamnés pour avoir vendu ou fait de la publicité pour des services de tricherie contractuelle risquent jusqu’à deux ans de prison et une amende pouvant atteindre 110 000 dollars. Les établissements d’enseignement supérieur exhortent le gouvernement fédéral à étendre cette législation au secteur de l’enseignement et de la formation professionnels.

  • Newspaper

    Inquiétude concernant les étudiants nigérians qui obtiennent de faux diplômes au Bénin

    Nigéria, Bénin

    Samuel Okocha - University World News

    La Commission nationale des universités (CNU) du Nigeria a découvert que de fausses institutions béninoises délivraient des diplômes de doctorat à des étudiants arrivés en fin de cursus en moins d’un an. Selon la CNU, des projets universitaires et des thèses de doctorat ont été vendus pour environ 3 000 nairas (environ 7,32 dollars US) et le harcèlement sexuel est monnaie courante. Un grand nombre de ces institutions frauduleuses sont dirigées par des Nigérians qui ciblent les étudiants de leur pays, où les universités publiques peinent à accueillir le grand nombre de candidats qualifiés souhaitant y être admis.

  • Newspaper

    Détournement de manuels scolaires

    Pakistan

    - Dawn

    Un fonctionnaire des écoles communautaires du Pendjab du Sud a été surpris en train de vendre environ 3 500 manuels scolaires. Il a également fait du chantage auprès des enseignants de Pakpattan et Okara, exigeant entre 1 000 et 1 500 roupies pour la livraison des livres à l’entrepôt scolaire. Selon les rapports, les enseignants se sont plaints à plusieurs reprises auprès des autorités éducatives compétentes, sans susciter de réaction de leur part.

Restez informés

S'abonner au bulletin ETICO

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation