1-6 of 6 results

  • Newspaper

    Télésurveillance des examens : HEC enregistre les mouvements des yeux de ses étudiants

    France

    - France Info

    Depuis l’épidémie de coronavirus, l’école de commerce HEC a mis en place un système de surveillance des examens en ligne qui détecte les moindre faits et gestes pour détecter des tricheurs potentiels. La Commission Nationale Informatique et Libertés, saisie par des étudiants de plusieurs établissements d’enseignement supérieur va s’assurer de la légalité de ces surveillants virtuels.

  • Newspaper

    Examens en ligne : télésurveillance et copies manuscrites pour éviter les tricheries

    Espagne

    Pilar Rodríguez Veiga - Explica

    Afin de garantir l’intégrité académique et la légitimité des évaluations et examens qui ont eu lieu à distance pendant la crise sanitaire liée à la COVID-19, l’université complutense de Madrid n’a pas eu besoin de recourir à de nouvelles technologies : elle a choisi de tirer profit des outils numériques déjà en place. Pour éviter les tricheries pendant les examens oraux, on vérifie l’identité des étudiants à l’aide de dispositifs de visioconférence, assortis de codes d’accès personnels et incessibles, le tout sous la supervision des services informatiques. Pour les examens écrits, les étudiants envoient un texte manuscrit sur le campus virtuel de l’université.

  • Newspaper

    Arrestation d’un ancien chercheur d’une clinique de Cleveland, accusé de fraude électronique

    Etats-Unis

    John Commins - Health Leaders

    Le ministère de la Justice indique d’un ancien chercheur de la Cleveland Clinic Foundation a été arrêté et inculpé pour fraude électronique et fausses déclarations : il aurait caché des financements reçus du gouvernement chinois tout en acceptant dans le même temps plus de 3,6 millions de dollars de subventions de la part des agences National Institutes of Health.

  • Newspaper

    Examens en ligne à l’université: quand la triche devient la norme

    France

    Whally Bordas - Le Figaro étudiant

    A cause de la pandémie de coronavirus, la quasi-totalité des universités ont décidé de mettre en place des partiels à distance mais cela pose de grandes difficultés aux établissements qui ne parviennent pas à neutraliser les nombreux tricheurs. Entre Google et les camarades de promo qui publient la moitié des réponses sur Facebook, des étudiants partout en France se vantent publiquement de frauder lors des examens.

  • Newspaper

    L’université de Boston enquête sur un scandale de triche

    Etats-Unis

    Matthew Wright - Daily Mail

    L’université de Boston a lancé une enquête pour triche après avoir surpris des étudiants en physique et chimie en train d’utiliser le service de soutien scolaire Chegg pour poser des questions et obtenir des réponses lors de quiz et d’examens en ligne. L’université entend préserver le comportement éthique de ses étudiants pendant que la pandémie de coronavirus oblige à organiser les cours à distance.

Restez informés

S'abonner au bulletin ETICO

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation