Page de recherche

Page de recherche

Avis de non-responsabilité : L’IIPE ne peut garantir l’exactitude des informations contenues dans ces articles.
Les liens hypertexte vers d’autres sites web n’impliquent ni la responsabilité, ni l’approbation des informations figurant dans ces sites web.

1-10 of 111 results

  • Newspaper

    Corruption dans le secteur de l’Education

    Tunisie

    Press

    - IMG Médias

    Le rapport de l’Instance nationale de lutte contre la corruption a révélé des soupçons de corruption financière et administrative dans le secteur de l’éducation publique pour l’année 2018. Parmi ces soupçons figurent des détournements de fonds par le comptable d’un collège à Menzel Bouzelfa (Nabeul), ainsi que l’appropriation de fonds publics par le Directeur d’une école primaire au gouvernorat de Sidi Bouzid.

  • Newspaper

    La procédure engagée contre de pseudo-enseignants soulève de nouvelles interrogations

    Nigéria

    Press

    Alex Abutu - University World News

    Le secrétaire exécutif de la National Universities Commission (NUC) a révélé qu’une centaine de pseudo-enseignants sévissaient dans les universités du pays. Choqués par cette information, des universitaires ont demandé à consulter les éléments de preuve. Selon un étudiant en doctorat de la Nasarawa State University, cette révélation de la NUC pourrait en fait viser ces centaines d’enseignants qui paradent dans les bureaux du gouvernement sans avoir conduit une seule recherche ou assuré un seul cours depuis 20 ans.

  • Newspaper

    Une nouvelle loi prévoit des peines d’emprisonnement pour les fournisseurs de services facilitant la triche

    Australie

    Press

    Geoff Maslen - University World News

    Le ministre de l’Éducation a annoncé que la vente de services facilitant la triche aux étudiants des universités australiennes était désormais passible de deux ans de prison ou d’une amende pouvant atteindre 100 000 AUS. Quant aux étudiants tricheurs, ils seront soumis aux politiques d’intégrité et aux sanctions prévues par leur université. La Tertiary Education Quality and Standards Agency aura toute autorité pour demander l’application de mesures légales afin d’obliger les fournisseurs d’accès à Internet et les moteurs de recherche à bloquer les sites proposant des services facilitant la triche.

  • Newspaper

    Des responsables de l’éducation au niveau des districts invités à démasquer les travailleurs fantômes

    Pakistan

    Press

    - The Tribune Express

    Le département de l’enseignement secondaire a exhorté tous les responsables de l’éducation au niveau des districts à identifier les enseignants fantômes, leur enjoignant de fournir des informations détaillées sur les établissements fermés ou inactifs. Il leur demande également de ne pas signer de déclaration d’achèvement de travaux relevant du programme de développement du secteur privé avant la réception officielle du chantier par le maître d’ouvrage au risque, sinon, de s’exposer à des sanctions.

  • Newspaper

    Plagiat : l’arbre qui cache la forêt

    Bangladesh

    Press

    Namia Akhtar - The Daily Star

    La fraude académique atteint des proportions dramatiques au Bangladesh, depuis le copiage de musique ou des devoirs à la maison jusqu’à l’achat de thèses toutes faites. La triche contractuelle et le plagiat sont des phénomènes récurrents chez les étudiants mais qui touchent aussi certains membres du corps enseignants à Dhaka University. Sans oublier les nombreux incidents provoqués par des étudiants militants dans des partis politiques, qui obligent les enseignants à leur accorder leur examen même s’ils ont fait des erreurs ou ne se sont pas présentés aux épreuves.

  • Newspaper

    Fraude dans l’éducation

    Pakistan

    Press

    - Daily Times

    Pour combler l’écart entre la demande et une offre toujours plus nombreuse, de nombreux acteurs du secteur de l’enseignement supérieur semblent adeptes du principe « trichez, faute de mieux ». Le Sud du Pendjab a été touché par un phénomène de fraude académique. À Alipur, un établissement rattaché à une célèbre chaîne d’universités a prétendu faire partie de la GC University, à Faisalabad. De nombreux étudiants ont versé de l’argent pour s’y inscrire, alors que le site de la GC Université ne le mentionne pas dans ses établissements affiliés. Les étudiants lésés se sont tournés vers l’administration pour porter plainte. Mais les établissements bénéficient du soutien de seigneurs féodaux locaux.

  • Newspaper

    Combien coûte un diplôme de doctorat ?

    Arabie saoudite

    Press

    Tariq A. Al-Maeena - Saudi Gazette

    Le ministère de l’Enseignement supérieur vient de recenser 110 officines commercialisant des faux diplômes d’universités étrangères. Un diplôme bidon de licence ou de mastère coûte entre 3 000 et 30 000 riyals saoudiens, le prix pouvant atteindre jusqu’à 90 000 riyals pour un diplôme de doctorat d’une université occidentale. Les titres fournis par ces usines à diplômes proviennent d’établissements qui proposent des cours non conformes aux normes approuvées ou le font simplement contre des virements sur un compte offshore. Des mesures ont été prises pour repérer ces officines.

  • Newspaper

    Éducation préscolaire spéciale à New York : comment les prestataires ont détourné 85 millions de dollars et alimenté une crise de l’accès

    Etats-Unis

    Press

    David Robinson - Iohud

    Selon des documents officiels, 11 propriétaires d’établissements préscolaires et leurs employés avaient détourné des millions de dollars en recourant à différentes tactiques, utilisant l’argent des contribuables pour s’offrir des diamants, faire leurs courses chez Cotsco, rénover leurs maisons ou organiser un mariage. Dans un courrier adressé au gouverneur, des groupes de défense des droits de l’enfant ont mis en garde contre une possible crise de l’éducation préscolaire spéciale à New York, plaidant pour qu’il augmente le niveau de remboursement observé depuis le début de l’année.

  • Newspaper

    Les universitaires combattent les mauvais comportements endémiques

    Ukraine

    Press

    - University World News

    Selon dix scientifiques ukrainiens, le plagiat, la pseudoscience, les pots-de-vin et la triche font partie des menaces pesant sévèrement sur l’intégrité académique dans leur pays. Environ 90 % de tous les enseignants en science ne sont pas des chercheurs légitimes. Selon une étude réalisée auprès des étudiants de premier cycle dans la ville de Lviv, 93 % d’entre eux admettent avoir recouru au plagiat et 48 % reconnaissent avoir versé des pots-de-vin dans leur université.

  • Newspaper

    De hauts responsables de l’éducation emprisonnés pour abus de pouvoir lors d’une fraude à l’examen de fin d’études secondaires

    Viet Nam

    Press

    Pham Du - VNExpress International

    Plusieurs hauts responsables de l’éducation ont été arrêtés ou sanctionnés pour abus de pouvoir à des fins de profit personnel. Les enquêtes ont montré que les résultats d’examens de plus de 200 étudiants dans les trois provinces avaient été modifiés. Des dizaines d’étudiants des meilleures universités du pays ont été exclus ou ont volontairement abandonné leurs études après ces interventions.

Restez informés

Inscrivez-vous au buletin ETICO pour recevoir les dernières actualités

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation