Page de recherche

Page de recherche

Avis de non-responsabilité : L’IIPE ne peut garantir l’exactitude des informations contenues dans ces articles.
Les liens hypertexte vers d’autres sites web n’impliquent ni la responsabilité, ni l’approbation des informations figurant dans ces sites web.

1-10 of 34 results

  • L’IIPE à la Conférence internationale annuelle pour l’intégrité (CIAI) au Pérou

    News

    À l’invitation du bureau du Contrôleur général de la République du Pérou, l’IIPE a participé à l’édition 2018 de la Conférence internationale pour l’intégrité (CIAI), organisée à Lima (Pérou) les 6 et 7 décembre 2018. Cette manifestation annuelle entend « créer un espace de discussion sur les différents mécanismes de supervision à la disposition des gouvernements et sur les dernières évolutions en la matière dans le monde ».

  • Newspaper

    Lutte contre la corruption : le président de l'Inspection centrale annonce des "mesures exceptionnelles’’

    Liban

    - L’Orient Le Jour

    Le Liban occupe le 143e rang sur 180 pays du monde au classement 2017 de l’indice de perception de la corruption de l’ONG Transparency International. Le président de l'Inspection centrale affirme que le ministère de l’Éducation a "réduit les horaires de travail des enseignants" et procède à des recrutements "qui ne sont pas nécessaires". Il annonce des visites inopinées dans les administrations publiques pour l'année 2019 dans le cadre de la lutte contre la corruption afin d'instaurer un outil permettant de contrôler le recrutement et le départ à la retraite des fonctionnaires.

  • Newspaper

    L’éducation au Baloutchistan

    Pakistan

    Munaj Gul - Academia

    Les enseignants et les écoles fantômes sont la plaie du système éducatif dans les zones rurales du Baloutchistan et le pays doit prendre des mesures concrètes pour réparer les dégâts infligés aux enfants, dont l’avenir est ainsi compromis. La plupart des établissements publics n’ont pas les installations de base – murs d’enceinte, toilettes, eau potable, électricité et même enseignants – sans parler des supports d’apprentissage comme les manuels scolaires ou d’autres infrastructures essentielles. Les enseignants qui s’absentent volontairement continuent de toucher leurs salaires et un grand nombre d’entre eux sont recrutés en fonction de leur affiliation politique plutôt que de leurs qualifications et de leur niveau d’études.

  • Newspaper

    Les étudiants fantômes, le nouveau cauchemar de l’Obec

    Thaïlande

    King-Oua Laohong & Dumrongkiat Mala - Bangok Post

    Le directeur du bureau anticorruption Public Area 3 a indiqué que dix nouveaux établissements du nord-est du pays comptaient parmi leurs effectifs des élèves aux diplômes contrefaits, a priori pour faciliter le transfert des directeurs vers des écoles de moyenne et grande taille de bonne réputation auxquelles les parents sont prêts à verser des pots-de-vin pour faire admettre leurs enfants. Cette enquête fait suite à des investigations menées au sein de la Kham Sakae Saeng School, à Nakhon Ratchasima, dont le nouveau directeur a trouvé une liste de 196 élèves fantômes suspectés d’avoir été ajoutés pour toucher plus de subventions du gouvernement.

  • Newspaper

    Somaliland : 954 enseignants temporaires présents dans la paie des fonctionnaires

    Somalie

    - Mena Fm

    De hauts responsables du gouvernement ont assisté à une cérémonie ostentatoire organisée par le président, mardi dernier, où ce dernier a ordonné l’intégration dans les postes permanents du ministère de 954 enseignants travaillant dans 1 081 écoles, avec effet immédiat. Début octobre, la Somaliland Civil Service Commission (SCSC) a identifié 1 626 employés fantômes sur un effectif de 6 448. Parmi eux, 954 figuraient dans les livres de paie du ministère de l’Éducation, sans postes correspondants. Ni le gouvernement ni la SCSC n’ont engagé de poursuites pour détournement massif de fonds publics.

Restez informés

Inscrivez-vous au buletin ETICO pour recevoir les dernières actualités

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation