1-6 of 6 results

  • L’IIPE à la Conférence internationale annuelle pour l’intégrité (CIAI) au Pérou

    News

    À l’invitation du bureau du Contrôleur général de la République du Pérou, l’IIPE a participé à l’édition 2018 de la Conférence internationale pour l’intégrité (CIAI), organisée à Lima (Pérou) les 6 et 7 décembre 2018. Cette manifestation annuelle entend « créer un espace de discussion sur les différents mécanismes de supervision à la disposition des gouvernements et sur les dernières évolutions en la matière dans le monde ».

  • Newspaper

    Des étudiantes occupent les universités pour protester contre les abus sexuels

    Chili

    María Elena Hurtado - University World News

    Des milliers d’étudiantes dans tout le Chili occupent des locaux dans des universités pour réclamer un enseignement non sexiste et mettre fin au harcèlement et aux abus sexuels. C’est le transfert, voici quelques semaines, d’un nouveau chercheur de l’Institut de biochimie et de microbiologie reconnu coupable de faits graves de harcèlement à l’encontre d’une administratrice qui a mis le feu aux poudres à l’Universidad Austral de Chili, à Valdivia, dans le sud. Les protestataires réclament son renvoi.

  • Newspaper

    Le ministère de l’Éducation démantèle l’unité chargée d’enquêter sur les fraudes dans les établissements à but lucratif

    Etats-Unis

    By Danielle Ivory, Erica L. Green and Steve Eder - The New York Times

    Selon des employés toujours en poste ou d’anciens agents, des membres de l’unité spéciale du ministère de l’Éducation engagés dans une enquête sur des pratiques abusives répétées de la part d’établissements à but lucratif ont été écartés, réaffectés à un autre poste ou sommés de se consacrer à d’autres dossiers. L’unité avait été créée en 2016, après la faillite de l’entreprise à but lucratif Corinthian Colleges, qui avait déclenché une vague de plaintes de la part d’étudiants, dénonçant le caractère prédateur de ces établissements. Parmi les accusations formulées, la fraude organisée pour gonfler artificiellement les coûts d’inscription, les statistiques d’insertion professionnelle et l’offre de cours avec, à la clé, un endettement massif des étudiants sans diplôme en contrepartie.

  • Newspaper

    Les révélations sur la corruption dans le basket-ball universitaire s’étendent à de nouveaux établissements

    Etats-Unis

    - Sport Bussiness

    L’université du Kansas et l’université d’État de Caroline du Nord se retrouvent mêlées à un scandale entourant le versement de pots-de-vin dans le sport universitaire depuis que les procureurs fédéraux de New York ont décidé d’élargir leur enquête qui implique Adidas, le fabricant allemand de vêtements de sport. En septembre, un haut responsable d’Adidas ainsi que quatre entraîneurs assistants de basket-ball travaillant pour l’université de l’Arizona, l’université Auburn, l’University of Southern California et l’université d’État de l’Oklahoma, ont été arrêtés pour faits de corruption tombant sous le coup des lois fédérales, accusés d’avoir acheté des athlètes de renom.

  • Newspaper

    Des hackers tentent de changer des notes dans un lycée de Virginie, selon la police

    Etats-Unis

    Justin Jouvenal - Washington Post

    Selon un mandat de perquisition, des hackers auraient tenté de modifier les notes d’un lycée du comté de Fairfax. L’arnaque commence avec l’envoi d’un mail d’une soi-disant commission scolaire chargée de préserver les valeurs d’honneur et d’intégrité. Après plusieurs autres établissements secondaires et supérieurs, Oakton High School, à Vienna en Virginie, est le dernier lycée visé par cette attaque d’envergure nationale, impliquant souvent les élèves eux-mêmes, pour transformer les F en A dans les relevés de notes virtuels.

  • Newspaper

    Des universités d’Ottawa et du Canada sous la coupe de revues prédatrices

    Canada, Inde

    Tom Spears - Ottawa Citizen

    Des scientifiques de l’université d’Ottawa, de l’Ottawa Hospital et d’autres institutions supérieures de renom dans tout le Canada continuent de publier leurs résultats dans des revues scientifiques bidon, entachant les travaux menés malgré des années de mise en garde. Un éditeur scientifique historique rappelle que tous les travaux ayant donné lieu à ces études sont « tout simplement passés par pertes et profits ». Encore naguère, le poids des revues « prédatrices » était difficile à mesurer. L’un des géants de l’édition scientifique falsifiée, OMICS International (une société indienne), vient de peaufiner son outil de recherche qui analyse 700 revues scientifiques. Des centaines de chercheurs canadiens ont publié récemment des articles par le biais de cette société – celle-là même qui a accepté un article de notre journal analysant la capacité des cochons à s’envoler…

Restez informés

S'abonner au bulletin ETICO

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation