Page de recherche

Avis de non-responsabilité : L’IIPE ne peut garantir l’exactitude des informations contenues dans ces articles.
Les liens hypertexte vers d’autres sites web n’impliquent ni la responsabilité, ni l’approbation des informations figurant dans ces sites web.

1-10 of 252 results

  • L’Ethique professionnelle en enseignement supérieur: orientations et cas typiques

    Quelles sont les caractéristiques de l’éthique professionnelle en enseignement supérieur ? Quelles préoccupations éthiques les enseignants du supérieur ont-ils ? Quels points de repère se donnent-ils ? Quelles sont leurs stratégies de résolution de...

    Gohier, Christiane; Jutras, France; Desautels, Luc

    Québec, Presses de l'Université Laval, 2016

  • ETINED Plate-forme du Conseil de l’Europe sur l’éthique, la transparence et l’intégrité dans l’éducation. Volume 4: Codes de conduite pour les enseignante en Europe: étude de fond

    Se fondant sur les principes éthiques identifiés dans les précédents volumes de la série ETINED, cette étude fournit une vue d’ensemble de la situation actuelle en Europe concernant l’utilisation, la mise en oeuvre et l’impact des codes de conduite...

    Golubeva, Maria ; Kanins, Valts

    Strasbourg, Conseil de l'Europe, 2016

  • Newspaper

    Un coup d'œil à l'intérieur du monde étrange des fausses universités

    Kevin Carey - New York Times

    Les universitaires doivent publier afin d'avancer professionnellement, d'obtenir de meilleurs postes ou de conserver leur emploi. Même dans des institutions universitaires respectables, la différence entre les publications et conférences légitimes et les fausses est beaucoup plus floue que ce que les spécialistes voudraient admettre. Certains opérateurs malins ont maintenant réalisé que lorsque les normes sont peu strictes au départ, il y a de gros profits à faire dans les zones grises du milieu universitaire.

  • Newspaper

    Le rôle de l'Université Ewha examiné lors d’une audition sur la corruption

    Corée R

    Aimee Chung - University World News

    La semaine dernière, l'Assemblée nationale de la Corée du Sud s'est penchée sur le rôle de la prestigieuse Université Ewha dans le cadre de sa quatrième série d'auditions sur un scandale de trafic d'influence concernant la présidente sud-coréenne en difficulté. Depuis début décembre, l'assemblée a tenu quatre séances d'auditions afin de recueillir des preuves pour essayer de découvrir si la confidente de la présidente a utilisé son amitié pour influencer la politique et obtenir malhonnêtement des millions de dollars de conglomérats sud-coréens pour ses fondations.

  • Newspaper

    Des professeurs de médecine dans une affaire de trafic d'organes présumée

    Egypte

    Ashraf Khaled - University World News

    Les autorités égyptiennes ont récemment démantelé ce qui, selon eux, était le plus grand réseau illégal de trafic d'organes dans l'histoire du pays. Les suspects comprennent des professeurs de médecine des universités du Caire et d'Ain Shams, les deux principales institutions académiques publiques égyptiennes, selon le ministère de la Santé. Les enquêtes menées par l'Autorité égyptienne de contrôle administratif et le ministère de la santé ont porté sur des hôpitaux et des centres de santé privés. Les autorités ont trouvé « des millions de dollars et lingots d'or », dans ces 10 centres.

  • Newspaper

    Les établissements d’enseignement célèbrent la journée anti-corruption

    Pakistan

    Arsalan Haider - Daily Times

    Un grand nombre d'universités, de collèges et d'écoles ont organisé des défilés, des séminaires et des débats pour sensibiliser les étudiants, les professeurs et les autres membres du personnel. Le directeur des affaires étudiantes de l'Université d'ingénierie et de technologie (UET), s'exprimant à l'occasion d'un concours de débats organisé pour marquer cette journée, a annoncé une tolérance zéro envers la corruption et les pratiques malhonnêtes.

  • Newspaper

    Toujours pas de réponse à un rapport accablant de la Banque mondiale

    Kenya

    Christabel Ligami - University World News

    Les parties prenantes attendent toujours une réponse du secrétaire de cabinet de l'éducation à un rapport de la Banque mondiale publié plus tôt cette année, qui a mis le Comité des prêts pour l’enseignement supérieur du Kenya sur la sellette pour mauvaise gestion de ses fonds aux dépens des étudiants nécessiteux. Ce rapport indique que ce Comité consacre à des frais administratifs une somme excessive qui pourrait être ajoutée aux prêts étudiants. Il recommande une refonte des mécanismes de décaissement et de recouvrement des prêts.

  • Newspaper

    Exclusif: L’ACT augmente le prix des tests à l'étranger pour financer la lutte contre la tricherie

    Steve Stecklow and Alexandra Harney - Reuters

    L'auteur de l'examen d'entrée à l’université (ACT), qui lutte pour contenir une épidémie internationale de tricherie, augmente ses honoraires de 10 $ pour les candidats à l’étranger afin de payer des frais de sécurité accrus. L’ACT, une société sans but lucratif basée dans l’Iowa, a subi de graves revers concernant la sécurité au cours des derniers mois. Après la session d'octobre, l’ACT a annulé les résultats d’un nombre non précisé d'étudiants en Asie et en Océanie sur la partie écrite du test en raison d'une fuite.

  • Newspaper

    Mise en œuvre d’un cadre de financement

    Namibie

    Albertina Nakale - New Era

    Suite à l'approbation par le Cabinet en 2013 du cadre de financement pour assurer l'équité et la transparence dans l'allocation des ressources financières aux établissements publics d'enseignement supérieur, le Conseil national de l'enseignement supérieur (NCHE) indique que les propositions budgétaires sont en cours de finalisation pour l'exercice 2017/18. Le cadre de financement a, pour la première fois, été mis en œuvre pour cet exercice financier dans les deux seules institutions publiques d'enseignement supérieur du pays.

  • Newspaper

    Les universités ne disposeront plus d’argent liquide avec les fonds UGC

    Inde

    Deepika Burli - The Times of India

    Les universités à travers tout le pays risquent désormais de ne plus recevoir d’argent liquide et d’être obligées d’utiliser des virements bancaires, des chèques et des cartes de crédit pour percevoir les fonds périodiques de la Commission d’allocation des subventions aux universités (UGC), qui a déclaré que cette mesure avait pour but d’accroître la redevabilité, la transparence et la clarté dans le processus de transfert des subventions. La Commission a déclaré qu'elle a pratiquement supprimé les paiements en argent liquide et a réduit l'interface entre les parties prenantes et les employés de l'organisation.

Restez informés

S'abonner au bulletin ETICO

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation