Page de recherche

Page de recherche

Avis de non-responsabilité : L’IIPE ne peut garantir l’exactitude des informations contenues dans ces articles.
Les liens hypertexte vers d’autres sites web n’impliquent ni la responsabilité, ni l’approbation des informations figurant dans ces sites web.

1-10 of 75 results

  • Newspaper

    Enquête sur 82 étudiants soupçonnés d’avoir triché

    Namibie

    - New Era Staff Reporter

    Le ministre de l’éducation, des arts et de la culture enquête sur 82 étudiants qui auraient triché lors de leurs examens externes en Octobre et Novembre de cette année. Il a refusé de désigner les écoles ou régions d’où venaient ces étudiants, mais a indiqué qu’ils proviennent de trois établissements différents. Un des correcteurs a dit que, quand les copies ont été corrigées, il était apparu que plusieurs étudiants avaient donné les mêmes réponses.

  • Newspaper

    À Paris, une école de commerce était une usine à clandestins

    France, Chine

    Christophe Cornevin - Le Figaro

    Une des plus grosses filières d'immigration clandestine chinoise jamais mise au jour en France avait pour pivot central une école de commerce privée ayant pignon dans le XVe arrondissement. Ce réseau a permis d'acheminer chaque année vers la France entre 500 et 1000 clandestins chinois, essentiellement des garçons de 20 à 25 ans Une fois en France, des certificats de scolarité, des bulletins de notes et la délivrance de diplômes plus vrais que nature leur permettaient ensuite de s'établir durablement sauf que ces «diplômés» n'ont jamais mis les pieds dans une salle de classe.

  • Newspaper

    Allégations de pots-de-vin, corruption et scandales sexuels dans les universités

    Congo RD

    - University World News

    Des allégations de corruption et d’immoralité au sein de la communauté universitaire congolaise ont été dévoilées dans le nouvel ouvrage d’un ancien ministre de l’éducation actuellement professeur de langues à l’université de Kinshasa. Il propose de réduire le nombre d’étudiants à un niveau gérable pour assurer l’efficacité pendant les examens et les délibérations des enseignants.

  • Newspaper

    Corruption, extorsions, guerre : bienvenue en Ukraine

    Ukraine

    Ararat L Osipian - University World News

    L’Ukraine a peu de choses à offrir aux étudiants internationaux. La qualité de l’enseignement est médiocre, les démarches administratives sont interminables et la corruption omniprésente. Depuis 25 ans, la qualité de l’éducation a fortement baissé, non seulement en raison du manque de financement de l’état et de la fuite des cerveaux qui en a résulté, mais surtout à cause d’une corruption endémique. L’échec des réformes structurelles et l’incapacité institutionnelle de l’enseignement supérieur ont privé la jeunesse Ukrainienne de tout espoir de recevoir une éducation de niveau international, et ont eu un effet négatif également sur les étudiants étrangers.

  • Newspaper

    Les étudiants engagent des imposteurs pour passer leurs examens d’anglais

    Viet Nam

    - vietnam.net

    Les diplômes d’anglais étant de plus en plus demandés par les employeurs et les universités, des étudiants ont recours à des imposteurs engagés pour passer leurs examens d’anglais à leur place. La police du district de Thu Duc à Ho Chi Minh Ville enquête sur une affaire dans laquelle 34 étudiants de l’université d’agriculture et de sylviculture de HCM ont engagés des imposteurs pour leurs examens d’anglais. L’an dernier, 10 imposteurs ont été démasqués. Entre temps, les universités qui demandent aux étudiants de passer les tests de TOEFL, TOEI ou IELTS pour leurs diplômes d’anglais de fin d’études, ont reçu de nombreux faux certificats.

  • Newspaper

    Examens d’entrée complètement injustes

    Zimbabwe

    Bornwise Mtonzi - The Herald

    La semaine dernière, le ministre de l’éducation primaire et secondaire a vivement critiqué les parents ayant payé les droits d’examen d’admission dans le secondaire, disant qu’ils le faisaient à leurs risques et périls car le gouvernement a défini une date d’inscription pour toutes les écoles du pays. Il a déclaré que les examens d’entrée étaient interdits depuis longtemps par son ministère, qu’ils restaient illégaux et ne devraient pas perdurer. Les inscriptions des élèves dans le secondaire pour l’année prochaine ont commencé hier, et les parents doivent utiliser les résultats obtenus par leurs enfants en dernière année d’école primaire.

  • Newspaper

    Le Ministère de l’éducation détecte une fraude massive dans le programme de distribution des uniformes scolaires

    Sri Lanka

    Rishan Hannan - News 1st

    On a vu, à travers tout le pays, de nombreux parents venir à l’école pour rendre des bons permettant d’avoir gratuitement du tissu destiné aux uniformes qui n’étaient pas valables. Des parents se sont plaints également de la valeur insuffisante de ces bons qui ne leur permettaient pas d’acheter un produit de qualité au prix spécifié. C’est dans ce contexte que plusieurs associations de professeurs et proviseurs ont tenu une réunion avec les médias à Colombo, soulignant le fait que ce nouveau système de bons a posé problème aux enseignants, aux parents et aux élèves

  • Newspaper

    Une carte sécurisée en guise de diplôme pour lutter contre la fraude

    France

    Hugues Lefèvre - Le Figaro

    Pour la première fois en fin novembre, les 500 étudiants de la dernière promotion de l’INSA Toulouse ont reçu, lors de leur remise de diplôme, une carte sécurisée attestant de l’authenticité de leur diplôme d’ingénieurs. L’objectif de l’opération est de lutter contre la triche et la contrefaçon. Les cartes remises aux étudiants est protégée de la falsification par un marqueur à base de nanoparticules invisibles à l’œil nu.

  • Newspaper

    Les universitaires canadiens ‘condamnent’ le conseil de l’université de Carleton pour tentative de bâillonnement

    Canada

    Chris Cobb - Ottawa Citizen

    L’association qui représente les professeurs d’université au Canada a condamné le Conseil des gouverneurs de Carleton pour sa nouvelle politique qui empêchera les membres du conseil de parler en public des réunions auxquelles ils participent. Les universitaires disent que cet acte est une violation de la transparence et de l’ouverture qui sont fondamentales pour la liberté des universités. Le conseil a également proposé d’interdire aux représentants syndicaux de la faculté et des étudiants de siéger au conseil, en prétendant qu’il s’agirait d’un conflit d’intérêt.

Restez informés

S'abonner au bulletin ETICO

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation