Page de recherche

Page de recherche

Avis de non-responsabilité : L’IIPE ne peut garantir l’exactitude des informations contenues dans ces articles.
Les liens hypertexte vers d’autres sites web n’impliquent ni la responsabilité, ni l’approbation des informations figurant dans ces sites web.

1-10 of 95 results

  • Le gouvernement ouvert donne du pouvoir aux élèves, du Portugal au Pérou

    News

    De nouveaux ordinateurs, des équipements de loisirs, un jardin scolaire ou du matériel de recyclage ? Au Portugal, les élèves ont leur mot à dire. Depuis six ans, le ministère de l'Education a mis en place une initiative de budgétisation ouverte – Orçamento Participativo das Escolas, ou OPEscolas – qui touche quelque 200 000 jeunes dans 90 % des écoles publiques du pays.

  • Gouvernement ouvert dans l’éducation : Budget ouvert : budgets participatifs des écoles au Portugal

    Page de base

    Cette étude de cas porte sur les budgets participatifs des écoles (BPE) mis en œuvre à l’initiative du ministère de l’Éducation du Portugal depuis 2017.

  • Newspaper

    Des gouvernements portent atteinte aux droits des enfants via l'apprentissage en ligne

    International

    Human Rights Watch - Human Rights Watch

    Un rapport de Human Rights Watch a révélé que, pendant la fermeture des écoles Covid-19, les gouvernements de 49 des pays les plus peuplés du monde ont violé le droit à la vie privée et le droit d’accès à l’information de mineurs en approuvant et en permettant l'adoption généralisée de logiciels éducatifs EdTech. Sur les 164 produits EdTech examinés, 146 (89 %) surveillaient les données personnelles des enfants ou traçaient leur activité en ligne, à leur insu et à l’insu de leurs parents, pendant mais aussi en dehors des heures de classe.

  • Newspaper

    Des universités annulent l'admission de la fille d'un ex-ministre

    Corée R

    The Chosunilbo - University World News

    L'université nationale de Pusan a annoncé sa décision de révoquer l'admission en 2015 de la fille de l'ancien ministre de la Justice à sa faculté de médecine, car ses parents ont falsifié ses diplômes. Les règles d'admission stipulent que les candidats ne peuvent pas être admis si leurs documents sont faux, et que leur admission peut être annulée même des décennies après l'obtention du diplôme si la fraude est découverte.

  • Newspaper

    Le ministère de l’Éducation met en garde les écoles contre les actes illégaux

    Mozambique

    - All Africa

    Le ministère de l’Éducation a indiqué que les établissements scolaires avaient parfaitement le droit de facturer des frais supplémentaires pour embaucher des agents de sécurité. Toutefois, les écoles qui empêchent les enfants d’aller en classe parce que leurs parents n’ont pas payé la somme demandée seront sanctionnées par la loi. Le ministère de l’Éducation a également fait état de scandales de corruption dans la province méridionale d’Inhambane, tels que la vente de faux certificats ou la falsification des notes d’examen d’admission au centre de formation des enseignants, facturée 780 dollars américains.

  • Forum politique de l’IIPE sur le gouvernement ouvert : accélérer la redevabilité dans l’éducation

    News

    Les initiatives de gouvernement ouvert, qui se sont multipliées ces dernières années, proposent de nouvelles pistes pour rendre transparente et inclusive la prise de décisions au sein de la société au sens large. Le Forum politique de l’IIPE-UNESCO sur le gouvernement ouvert dans l’éducation, qui est sur le point de débuter, permettra un échange de vues d’une importance majeure sur les méthodes d’élaboration et de mise en œuvre d’initiatives de gouvernement ouvert qui contribueront à assurer à tous l’accès à une éducation de qualité, inclusive et équitable.

  • Gouvernement ouvert dans l'éducation : les comités de gestion scolaire en Afrique subsaharienne

    Page de base

    Cette étude met en évidence la coexistence d’une approche libérale, ouvrant la gouvernance de l’école à la communauté, et d’une approche plus encadrée, organisant l’équilibre entre les acteurs. Elle souligne la difficile articulation des comités de gestion des établissements scolaires (COGES) avec les associations de parents d’élèves, le manque d’expertise de leurs membres, l’absence de représentation des plus défavorisés et un défaut de redevabilité des COGES eux-mêmes.

Restez informés

S'abonner au bulletin ETICO

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation