Page de recherche

Page de recherche

Avis de non-responsabilité : L’IIPE ne peut garantir l’exactitude des informations contenues dans ces articles.
Les liens hypertexte vers d’autres sites web n’impliquent ni la responsabilité, ni l’approbation des informations figurant dans ces sites web.

1-10 of 278 results

  • Newspaper

    Le Conseil établira des normes pour l'éducation dans les États EA

    Kenya, Ouganda

    Press

    Allan Kisia - The Standard

    Le Conseil interuniversitaire de l'Afrique de l'Est (IUCEA) est sur le point de développer un système destiné à normaliser les diplômes proposés par les universités locales. Selon le secrétaire de direction du Conseil, la plupart des Kényans souhaitent intégrer une université en Ouganda du fait de coûts d'inscription inférieurs à ceux de leurs universités locales. Cependant, ils ne s'assurent pas de la conformité de la qualité de l'enseignement dispensé par les universités ougandaises aux normes en vigueur.

  • Newspaper

    La technologie anti-fraude imprime sa marque sur les diplômes écossais

    Royaume Uni

    Press

    - World Education News & Reviews

    La Scottish Qualifications Authority, autorité responsable des qualifications en Écosse, va recourir à des techniques d'impression perfectionnées pour lutter contre les faux diplômes. Les résultats seront imprimés sur un papier parchemin résistant dans lequel seront intégrées des marques secrètes et connues uniquement de l'imprimeur et de l'organisme de délivrance, en vue de rendre la falsification plus difficile. Le service britannique des admissions universitaires a reconnu avoir refoulé, en 2004, un millier d'étudiants dont le dossier d'admission comportait des faux diplômes.

  • Newspaper

    Les autorités écossaises suspendent le programme HND à cause de potentiels étudiants fraudeurs

    Royaume Uni

    Press

    - World Education News & Reviews

    Le projet de la Scottish Qualifications Authority (SQA) d'exporter son système d'examen en Chine a été suspendu à la suite d'accusations de fraude portées contre des étudiants cherchant à entrer en Grande-Bretagne avec un visa d'études. Le personnel de l'université sino-britannique Sea Rich s'est alarmé du fait que de nombreux étudiants ne suivaient pas d'études, mais profitaient de la promesse de l'université d'obtenir un HND (diplôme national supérieur) en deux ans au prix de 2.200 dollars des E.U. L'université avait aussi promis aux étudiants une aide pour avoir une autorisation d'entrée sur le territoire britannique.

  • Newspaper

    La corruption dans les universités serbes

    Serbie

    Press

    Veliborka Staletovic - Oneworld net

    Dans un sondage réalisé en Serbie par le syndicat des étudiants serbes, près d'un tiers des étudiants interrogés se sont dit prêts à payer des pots-de-vin si c'était le seul moyen de réussir un examen. Ils sont 69 % à déclarer qu'ils tricheraient aux examens s'ils étaient certains de ne pas se faire pincer, et 53 % à indiquer que tricher ne les gênerait pas. Sept étudiants sur dix reconnaissent l'existence de la corruption dans les procédures d'inscription et 79 % d'entre eux ont entendu parler de tricherie aux examens.

  • Newspaper

    Le programme national d'alimentation scolaire compromis par la corruption

    Ghana

    Press

    - IRIN News

    Le programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a dirigé, avec succès, les programmes d'alimentation scolaire dans le monde entier pendant des années. Mais au Ghana, un audit indépendant a récemment révélé que le programme était compromis par la corruption. Avant mai 2008, 477 714 élèves dans 987 écoles à travers le Ghana bénéficiaient du programme, et, d'après le Ministère des collectivités locales, avec une augmentation moyenne de 40% des inscriptions en école primaire depuis que le programme avait été mis en place. Mais un rapport indépendant sur l'alimentation scolaire signale que les inscriptions du pays, n'ont augmenté que de 21% dans 14 écoles entre les années scolaires 2005/2006 et 2006/2007.

  • Newspaper

    Dérèglementation de l'éducation supérieure

    Indonésie

    Press

    David Jardine - University World News

    Le ministère de l'éducation nationale d'Indonésie a proposé un projet de loi pour déréglementer les universités du pays. Mais la privatisation des principales universités conduira, selon le service de surveillance de la corruption en Indonésie, à l'exclusion des enfants de familles moins aisées. Les coûts élevés des droits d'entrées universitaires ont, en effet, eu tendance à réduire ou éliminer les étudiants des provinces les plus pauvres d'Indonésie. Des cas majeurs de corruption éclatent en Indonésie et la preuve a été faite que des frais de scolarité universitaire plus hauts ont augmenté la corruption dans le secteur.

  • Newspaper

    Un scandale lié aux admissions dans une prestigieuse université de l'Ouganda

    Ouganda

    Press

    Wachira Kigotho - The Chronicle of Higher Education

    L'université Makerere, en Ouganda – l'une des plus prestigieuses d'Afrique – pourrait bien annuler 200 diplômes accordés ces dernières années depuis qu'une commission interne chargée de déceler les fraudes académiques a découvert que certains étudiants s'étaient inscrits sans justifier de leur niveau.

  • Newspaper

    Triche en ligne : tous les moyens sont bons pour entrer à l'université

    Royaume Uni

    Press

    James Meikle - The Guardian

    Des milliers d'adolescents essaient de tricher pour entrer à l'université, en plagiant des textes et des phrases récupérés sur Internet. D'après une étude du service des admissions à l'université et à la faculté, un jeune Britannique sur 20 parmi l'élite intellectuelle copie des informations sur le web. Cette enquête, qui a impliqué l'examen de 50 000 déclarations, a ainsi constaté que 5 % des étudiants utilisaient Internet, en général des sites gratuits, mais que la copie de larges segments de textes était plus rare – moins de 1 %.

  • Newspaper

    Bangladesh: Surveillez les universités tricheuses

    Bangladesh

    Press

    - University World News

    Le gouvernement du Bangladesh a décidé de prévenir les étudiants et leurs tuteurs du fait que les universités privées ouvrent des campus hors les murs sous l'apparence de centres de ressources régionaux, de centres d'étude... Le ministère a appris que les étudiants qui s'inscrivaient dans ces universités locales non approuvées, trichaient fréquemment. Actuellement, 51 universités privées au Bangladesh sont régies par le « Private University Act » de 1992, amendé en 1998.

  • Newspaper

    Des portes s'ouvrent, des portes claquent

    Turkménistan

    Press

    Stefan Mitas - TOL

    Malgré les promesses de grandes réformes dans l'éducation faites par le nouveau Président, le système soviétique fonctionne toujours. Beaucoup allèguent que les bureaucrates impliqués dans les rénovations d'écoles signent fréquemment des contrats doubles avec des sociétés de construction étrangères, contrats délibérément conçus pour permettre à une énorme partie des coûts figurant dans les contrats de disparaître. De plus, les pots de vin sont toujours perçus comme un second préalable pour l'admission universitaire après les notes obtenues aux examens d'entrées.

Restez informés

Inscrivez-vous au buletin ETICO pour recevoir les dernières actualités

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation