Page de recherche

Page de recherche

Avis de non-responsabilité : L’IIPE ne peut garantir l’exactitude des informations contenues dans ces articles.
Les liens hypertexte vers d’autres sites web n’impliquent ni la responsabilité, ni l’approbation des informations figurant dans ces sites web.

1-10 of 19 results

  • Newspaper

    Bac en Algérie : peines de prison pour les fraudeurs et internet coupé

    Algérie

    - France Info

    Selon un communiqué du Ministère de la Justice, 84 individus ont été poursuivis en justice, dont 40 placés sous mandat de dépôt et 13 sous contrôle judiciaire pour fraude au baccalauréat. Ils sont accusés de délit de diffusion de sujets d'examens et de corrigés types du baccalauréat par le biais de réseaux sociaux.

  • Newspaper

    De nouvelles mesures pour combattre le fléau de la fraude académique

    Algérie

    Wagdy Sawahel - University World News

    Selon une étude de 2018, 70,7 % des étudiants de deuxième année à l’université 8 mai 1945 Guelma, en Algérie, ont admis avoir triché aux examens, soit pour pouvoir résister à la concurrence aux diplômes, soit pour faire plaisir à leurs parents, soit, plus simplement, parce que l’enseignant n’était pas assez vigilant. Soucieux de protéger l’intégrité académique, le ministère algérien de l’Enseignement supérieur a approuvé une nouvelle loi, fin 2020, qui définit des procédures légales en vue de prévenir la fraude scientifique et académique.

  • Newspaper

    Le ministre en quête de solutions pour augmenter l’éthique et limiter le plagiat

    Algérie

    Azzeddine Bensouiah - University World News

    Alarmées par le niveau de plagiat dans les universités et les instituts de recherche scientifique d’Algérie, les autorités ont introduit des modules d’enseignement sur l’éthique et la déontologie. Selon des informations locales, le ministère de l’Éducation a appelé à la création de conseils d’éthique dans les universités.

  • Newspaper

    Les universitaires appellent à de nouvelles mesures à l’encontre des usines à thèses

    Algérie

    Wagdy Sawahel - University World News

    Les universitaires algériens s’inquiètent de la recrudescence des pratiques impliquant la commande et le paiement de thèses toutes prêtes parmi les étudiants à tous les niveaux, y compris en mastère et en doctorat. Le prix de ce « service » va de 50 000 à 200 000 dinars (entre 420 et 1 670 dollars) selon la qualité du travail, le niveau d’études concerné et le délai de livraison de la commande.

  • Newspaper

    Les universités se mobilisent pour endiguer la tricherie académique

    Algérie

    Laeed Zaghlami - University World News

    L’ambiance particulière qui règne en ce début d’année universitaire en Algérie cache une crise de la crédibilité qui fait suite aux révélations récentes de plusieurs cas de triche. En octobre dernier, les enseignants de la faculté d’économie de l’université d’Alger ont révélé le nom des étudiants accusés d’avoir triché lors d’un examen d’entrée en doctorat mais, à ce jour, les médias n’ont rendu compte d’aucune sanction à leur encontre. Dans une ville de l’Est du pays, deux examens de master ont été annulés en octobre après la fuite des corrigés tandis que, dans l’Ouest, quatre projets de doctorat dans la faculté de lettres ont été annulés à la suite du dépôt de plaintes pour tricherie académique.

  • Newspaper

    Plagiat - Le ministère critique l'indulgence des présidents d'université

    Algérie

    Laeed Zaghlami - University World News

    Le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a envoyé à tous les présidents d'universités une note écrite dans laquelle il critique leur non-respect d'un décret ministériel de juillet 2016 qui criminalisait le plagiat, et exige qu'ils traitent toutes les irrégularités conformément aux règles en vigueur. Cette directive concerne des abus antérieurs qui ont été négligés par les vice-présidents, y compris la nomination inappropriée de membres de jurys d'examens ou de thèse. Cette lettre constitue une démarche sans précédent contre un fléau qui, selon les universitaires, devient une «pratique courante» dans les universités.

  • Newspaper

    Plusieurs mesures à prendre pour lutter contre la fraude au BAC

    Algérie

    - Algerie Presse Service

    La ministre de l'Education nationale a affirmé que plusieurs mesures seraient prises en vue de lutter contre la fraude aux prochaines épreuves, dont la sécurisation du site électronique de l'Office national des examens et des concours (ONEC) et la préparation de sujets de réserve. La Ministre a souligné la nécessaire prise de mesures techniques pour s'adapter aux développements survenus dans les technologies d'information et de communication (TIC) et faire face à ces phénomènes.

  • Newspaper

    L’enseignement supérieur touché par des affaires de plagiat

    Algérie

    Laeed Zaghlami - University World News

    En Algérie, certains considèrent que le plagiat fait partie des tabous, d’autres que c’est un secret de Polichinelle. Dans tous les cas, un scandale agite l’enseignement supérieur ces jours-ci et, malgré les efforts du ministère de tutelle pour minimiser le problème, personne ne conteste les faits. Certains cas flagrants de plagiat ont été mis au jour qui pourraient bien ne représenter que la partie émergée de l’iceberg. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique a engagé une série de mesures pour contrer ce phénomène, y compris en obligeant les universités à constituer des bases de données accessibles sur Internet recensant tous les travaux et thèses rédigés par leurs étudiants, leurs enseignants et leurs chercheurs.

  • Newspaper

    L’Algérie bloque les réseaux sociaux pour empêcher la triche aux examens

    Algérie

    - BBC News

    Le gouvernement algérien a temporairement bloqué l’accès aux réseaux sociaux dans tout le pays pour tenter d’endiguer la triche aux examens du secondaire. Selon des responsables interrogés par l’agence d’informations APS, cette décision a été prise pour protéger les étudiants contre la publication de « questions bidon sur ces réseaux ». Pratiquement la moitié des élèves sont obligés de repasser leur baccalauréat à compter de dimanche prochain, les épreuves ayant été entachées par une fraude massive en ligne.

  • Newspaper

    La fuite des sujets d’examen donne lieu à des arrestations pour fraude

    Algérie, Maroc

    Jane Marshall - University World News

    En Algérie, la gendarmerie a procédé à des « dizaines d’arrestations » de fonctionnaires, d’enseignants et de responsables de centres d’examen, accusés d’avoir fraudé. Des sujets d’examen avaient été diffusés sur les réseaux sociaux, à travers plus de 150 comptes Facebook, ce qui a facilité l’identification et l’arrestation des contrevenants. Dans le même temps, 53 personnes ont été arrêtées dans plusieurs villes du Maroc, accusées d’avoir participé à une fraude au baccalauréat. Parmi eux, 22 administrateurs de tchat sur les réseaux sociaux et de sites qui auraient, moyennant une rétribution, fait fuiter les sujets d’examen et les corrections.

Restez informés

S'abonner au bulletin ETICO

Soumettez votre contribution

Apportez votre contribution à la bibliothèque dédiée à la corruption dans l'éducation