Codes de conduite des enseignants

Les plans d’amélioration de la qualité de l’éducation ne devraient pas seulement se concentrer sur des données quantitatives, comme le nombre d’enseignants par âge, années d’études, niveau de qualification, statut ou les ratios élèves/maître, mais aussi sur des « intrants intangibles », tels que l’existence de systèmes transparents de collecte et de diffusion des informations et l’engagement éthique et professionnel des enseignants et du personnel, capitaux pour assurer une éducation de qualité.

J. Hallak et M. Poisson

Un code de conduite est un ensemble de directives écrites, définies par les pouvoirs publics ou les organisations professionnelles qui édictent dans le détail des normes éthiques (ou des valeurs) reconnues et des règles de conduite professionnelle auxquelles tous les membres de la profession doivent adhérer. En instaurant des normes de conduite professionnelle, ces codes cherchent à améliorer l’engagement, le dévouement et la qualité des services rendus par le corps enseignant et à promouvoir l’autodiscipline.

Un nombre croissant de pays (carte) se dotent de ce type de codes, dont la conception est confiée soit à un organisme indépendant – comme à Hong-Kong – soit aux organisations professionnelles elles-mêmes, comme dans l’Ontario (Canada). Des travaux de recherche ont montré que si ces codes pouvaient effectivement promouvoir l’éthique dans l’éducation, leur mise en place se révélait parfois ardue, du fait notamment de problèmes d’accès, de l’imprécision du contenu et du manque de formation des enseignants (consulter le rapport de l’IIPE sur l’Asie du Sud).

Pour aider les pays à concevoir et mettre en place ces codes, l’IIPE a créé une plateforme de ressources en ligne (qui donne accès à des lignes directrices détaillées, des codes de plus de 50 pays, des supports de formation pour les enseignants, des liens utiles, etc.). Cette plateforme peut également aider des pays qui – comme la RDP lao – sont en train d’élaborer leurs propres textes et souhaitent s’inspirer des leçons de l’expérience d’autres pays en la matière.

 

La déclaration sur l’éthique professionnelle de l’Internationale de l’éducation (IE) a été adoptée lors de son 3e congrès mondial à Jomtien, en 2001.

 

Atelier en Asie

Codes de conduite des enseignants en Asie Pacifique, Séoul 11-14 mai 2011