Statistiques

Plusieurs instruments fiables de mesure de la corruption ont été mis au point, malgré les difficultés rencontrées. ETICO permet d’accéder facilement aux données compilées par de grandes institutions internationales qui ont élaboré ces instruments (voir tableau).

Source des donnéesInstruments de mesure de la corruptionDonnées disponibles
Transparency International (TI)
  • Baromètre mondial de la corruption (BMC) : Indice BMC : degré perçu de corruption dans le secteur de l’éducation (1 = extrêmement intègre ; 5 = extrêmement corrompu)
  • Pourcentage de personnes ayant versé un pot-de-vin dans le secteur de l’éducation au cours des 12 derniers mois, par revenu, par âge et par regroupement mondial et national

Les résultats des enquêtes annuelles sont publiés sur Internet depuis 2003. Le dernier baromètre disponible (2015/2016) s’appuie sur les réponses de plus de 100 000 personnes interrogées dans 100 pays.

Banque mondiale
  • ESDP : Évaluation de la déperdition des fonds publics (subventions aux écoles, salaires des enseignants, etc.)
  • EQPS : Évaluation de la « déperdition de service » (absentéisme des enseignants et enseignants fantômes par exemple)

Études ESDP/EQPS réalisées dans le secteur de l’éducation de 24 pays depuis 1996

Télécharger les rapports pays

Pour plus d’informations sur les ESDP/EQPS, consulter la page ETICO « Outils de diagnostic »

 

 

Découvrir les conclusions du Baromètre mondial de la corruption 2015/16

16 % des personnes interrogées déclarent avoir versé un pot-de-vin au cours des 12 derniers mois pour obtenir un service dans le secteur de l’éducation (moyenne sur 95 pays)