Pourquoi les étudiants trichent-ils?

Auteur(s) : 
Guibert, Pascal; Michaut, Christophe
Organisation(s) : 
Centre de recherche en éducation de Nantes (France)
Editeur : 2011
Pagination : 7 p.
Collection : Notes du CREN, 008, février 2011

Fréquemment dénoncée, fortement médiatisée, la tricherie scolaire semble avoir connu un tournant majeur avec les "fuites" au baccalauréat S en 2011. Alors même que les sanctions "officielles", celles qui sont prononcées par les conseils ou les commissions disciplinaires des établissements scolaires et universitaires sont peu fréquentes, une recherche sur la fraude aux examens universitaires (Guibert & Michaut, 2009) estime à 70,5% la proportion des étudiants qui déclarent avoir triché au moins une fois au cours de leur scolarité. Cette note rappelle les multiples formes de tricherie, leurs fréquences et les caractéristiques individuelles le plus souvent associées à la fraude aux examens et au plagiat. Il s'agira également d'explorer les justifications du recours (ou non) à la tricherie avant de conclure sur les moyens et les dispositifs mis en oeuvre par les institutions pour prévenir, détecter et sanctionner ces pratiques.

Enseignement supérieur, Enseignement secondaire
Fraude académique , Tricherie , Plagiat , Stratégies de lutte contre la corruption, Gestion de l'éducation, Administration scolaire, Conseils d'école, Examens et diplômes, Elèves/étudiants
Europe
France