Ethique et déontologie dans l'Education nationale

Auteur(s) : 
Dupeyron, Jean-François; Miqueu, Christophe
Editeur : Paris, Armand Colin, 2013
Pagination : 200 p.
L’idéal français d’un modèle républicain et démocratique de l’école est depuis plusieurs décennies mis en question. Entre une morale républicaine qui semble ne plus se transmettre, un cadre laïque parfois contesté et un système éducatif encore fortement inégalitaire et en proie au doute, l’heure est aux plus vives interrogations quant à la finalité de l’école. Peut-on encore adresser à l’école la mission de « transmettre des valeurs »  ? Qu’en est-il des normes supposées partagées comme principes d’organisation du monde social et comme bases d’une déontologie enseignante ? L’arrivée d’une nouvelle épreuve dans le cadre des concours de la Fonction publique menant aux métiers de l’Éducation nationale, intitulée « Agir en fonctionnaire de l’État et de façon éthique et responsable », a provoqué depuis 2010 une cristallisation supplémentaire. La volonté de recadrer les acteurs à travers un succédané de principes semble bien témoigner d’un sursaut caricatural de conscience, dans un contexte de désinvestissement de l’institution et de responsabilité individuelle sans cesse accentuée. Cet ouvrage interroge les formes que peut prendre la réflexion éthique et déontologique au sein du monde éducatif. Il s’agit de se demander quel sens il peut y avoir à parler de norme morale à l’école aujourd’hui, plus particulièrement de morale laïque. Plus avant, les auteurs donnent différents points de vue, souvent critiques, sur la tentative ministérielle de définition du « bon fonctionnaire » de l’Éducation nationale.

 

Enseignement primaire, Enseignement secondaire
Développement économique et social, Gestion de l'éducation, Administration centrale, Éthique, Examens et diplômes, Enseignants
Europe
France