19.02.2020 | News

Nouveau cours en ligne sur la transparence et la lutte contre la corruption

Du 21 septembre au 6 novembre 2020, l’IIPE organise un nouveau cours en ligne sur « Transparence, responsabilité et mesures de lutte contre la corruption dans l’éducation ».

La transparence et la responsabilité sont deux dimensions essentielles pour la réalisation des cibles de l’ODD 4 en matière d’éducation inclusive, équitable et universelle. Les élèves et les enseignants fantômes, les usines à diplôme, la falsification des processus d’admission, la disparition des subventions scolaires et la pénurie de manuels sont autant de phénomènes susceptibles de restreindre l’accès à l’éducation. Pour garantir la qualité des services, il faut investir dans des mesures de renforcement de la transparence de l’administration scolaire et des systèmes de financement et de passation de marchés. Pour les élèves issus de familles pauvres, marginalisées ou défavorisées, ces mesures anti-corruption sont le seul moyen de garantir leur droit à l’éducation.

Dans ce contexte, l’IIPE organise du 21 septembre au 6 novembre 2020 un nouveau cours en ligne, en anglais, sur le thème « Transparence, responsabilité et mesures de lutte contre la corruption dans le l’éducation ». L’objectif est de renforcer les compétences des participants pour apprécier les risques de corruption et élaborer des instruments et des stratégies adaptés afin de remédier au manque de transparence et de responsabilité dans l’éducation. Tout au long de cette formation en anglais, les participants pourront :

  • découvrir les principaux concepts associés à la transparence, la responsabilité et la corruption dans le secteur de l’éducation ;
  • se familiariser avec les instruments de cartographie des risques de corruption dans différents champs de la gestion de l’éducation ;
  • concevoir des politiques et des stratégies de lutte contre de tels risques.

Ce cours s’adresse à des fonctionnaires ministériels travaillant dans les services de planification, statistiques, budget et finance, évaluation ou juridique mais également aux membres d’autres institutions : bureaux nationaux de la statistique, commissions anti-corruption, organismes en charge des audits ou des inspections, bureaux de l’auditeur général, syndicats d’enseignants, universités, organisations de la société civile et organisations multilatérales. La formation se déroule en trois modules pratiques organisés autour de discussions, de travaux en groupe, d’exercices et de quizz. La lutte contre la corruption nécessitant par essence une approche multipartite, les stagiaires seront invités à travailler en équipes nationales pour élaborer ensemble une proposition de projet.

Un certificat sera délivré aux participants à l’issue de la formation.

Les frais d’inscription s’élèvent à 550 USD par personne.

Pour en savoir plus sur le cours : cliquer ici.

Pour s’inscrire, cliquer sur le lien URL.

Pour toute autre information, n’hésitez pas à nous contacter.