Un nouveau rapport de l’IIPE s’intéresse à l’utilisation des cartes scolaires participatives pour améliorer la transparence

L’IIPE a le plaisir d’annoncer la parution de « Promoting Transparency through Information: A Global Review of School Report Cards », par Xuejiao Joy Cheng et Kurt Moses, de FHI 360.

25/11/2016 | Publications

Face à l’accès toujours plus aisé du grand public à l’information, ce rapport s’intéresse au rôle des données dans l’amélioration de la transparence et de la responsabilité dans le secteur de l’éducation.

À travers une analyse approfondie de 14 enquêtes d’évaluation scolaire réalisées dans différents pays, le dernier-né de la collection de l’IIPE « Éthique et corruption dans l’éducation » examine plusieurs modèles d’enquête et les conditions ayant permis d’impliquer et de motiver les parties prenantes mais également d’avoir un impact positif sur le degré de transparence et de responsabilité des systèmes éducatifs. Parmi les exemples cités, ceux de l’Indonésie, du Brésil et de l’État de Virginie, aux États-Unis, qui sont parvenus à renforcer la responsabilité au niveau des écoles en prônant une transparence accrue et en mesurant les effets concrets d’une telle évolution.

Les auteurs s’intéressent à l’impact de facteurs tels que les méthodes de diffusion des informations, les approches formelles et participatives, les mécanismes de récompense et de sanction et l’intégration d’éléments anti-corruption. Ce livre « … met au défi les praticiens de donner un sens nouveau aux enquêtes d’évaluation scolaire, qui deviennent de véritables instruments de responsabilité fondés sur la transparence des données à l’échelle du système au lieu de se contenter de compiler des informations », soulignent ses auteurs.

Promoting transparency through information: A global review of school report cards

Pour télécharger le rapport, cliquez ici.

Voici quelques-uns des points saillants de ce rapport :

- La notification par le biais des enquêtes d’évaluation scolaire semble plus perfectionnée que jamais. Les modèles globaux permettent de mesurer les résultats – un élément clé de la responsabilité – et la perception des parents.

- Des efforts plus systématiques pour utiliser ces enquêtes dans la lutte contre la corruption portent souvent sur des domaines précis, comme les finances, le comportement des enseignants ou les systèmes d’information.

- Les données collectées dans ces enquêtes doivent être présentées de manière attractive avec des éléments graphiques et permettre également des comparaisons, par rapport aux normes en vigueur, à d’autres établissements scolaires et à l’évolution de l’établissement dans le temps.

- La plupart des enquêtes ne vont pas de pair avec des mesures claires et efficaces de responsabilité et leurs résultats ne parviennent pas directement jusqu’aux personnes à même d’introduire des changements.

- Des mécanismes encourageant les débats publics autour de ces informations doivent être introduits, puisque c’est l’occasion de réclamer des comptes aux éducateurs, même si cela ne débouche pas sur des sanctions.

Renforcer la responsabilisation: Rapport sur l'excellence scolaire en Colombie

La Colombie a introduit en 2015 les rapports d’excellence scolaire pour améliorer le retour d’informations vers les écoles, établir des normes et des objectifs et inciter les parents et les communautés à dialoguer.

Chaque rapport renferme des éléments sur les performances moyennes en lecture et en mathématiques des élèves de 3e, 5e et 9e années lors d’évaluations nationales ainsi que sur les taux moyens de passage. Les écoles sont également notées en fonction de leurs performances globales par rapport à un certain nombre d’indicateurs.

Les résultats sont disponibles en ligne et publiés une fois par an en vue du « Jour E », une journée où directeurs et enseignants discutent des performances des établissements et des solutions pour les améliorer. Soucieux de renforcer la responsabilité, le ministère de l’Éducation incite les écoles à se rapprocher des bureaux locaux d’éducation et à signer un « accord d’excellence » reprenant leurs objectifs pour l’année à venir.

Dans le cadre de cette étude, les auteurs ont également élaboré un indice pour aider les décideurs et les personnes chargées de la mise en œuvre des programmes à identifier clairement les éléments, au niveau des écoles, susceptibles d’améliorer la transparence et la responsabilité et, ce faisant, à prendre des décisions informées sur l’utilisation des enquêtes d’évaluation scolaire dans le but de renforcer l’intégrité dans l’éducation.

Cette publication fixe le cadre d’un nouveau programme de recherche de l’IIPE sur les données ouvertes dans l’éducation. « Nous devons reconnaître tout l’intérêt de l’ouverture des informations au public pour améliorer la transparence et la responsabilité », déclare Muriel Poisson, responsable par intérim de l’équipe Recherche et développement de l’IIPE. « Parallèlement, nous devons impérativement comprendre quelles sont les conditions à réunir pour ce faire ».

Promoting transparency through information: A global review of school report cards